L’alternance en mathématiques : une approche professionnelle aux formations théoriques

“Avec l’émergence du domaine du Machine Learning les formations en mathématiques en alternance se diversifient…”

En mathématiques appliquées peu de formations en alternance existaient avant 2010. 

Ces formations étaient essentiellement réservées aux écoles de commerce, aux écoles d’ingénieur et au domaine de l’informatique. Même en formation initiale les master orientés vers la recherche étaient souvent privilégiées aux masters professionnels dans les domaines appliquées comme la finance ou l’assurance. 

On peut notamment lié cette tendance à l’explosion de la finance dans les années 90 qui a engendré la création de nombreuses formations de recherche en mathématiques financières comme par exemple : le Master Probabilité et Finance de l’Université Pierre et Marie Curie ou encore le Master MASEF de l’Université Paris-Dauphine.

Ces formations, très théorique, ont elles-mêmes inspiré la création de formations avec une orientation plus professionnelle (on peut citer le master ISF de l’Université Paris-Dauphine) avec un plan de formation classique : 6-8 mois à l’université et 4-6 mois de stage.

Malgré la demande de formations en adéquation avec la demande en entreprise ces formations ne sont toujours pas plébiscités par les étudiants comparées aux masters théoriques.

 

Créer de nouvelles formations

Face à la demande grandissante du marché d’embaucher des candidats opérationnels sur le plan technique, les Universités ont ouvert de nombreuses formations en apprentissage.

En 2019, Sorbonne Université crée avec l’ISUP (l’Institut de Statistique de Sorbonne Université) une nouvelle branche du master Ingénierie Mathématiques : le Master Ingénierie Statistique et Data Science pour répondre à la demande dans le domaine du Machine Learning. Dans ce même master, la filière Finance (le master IFMA) a ouvert une branche alternance en parallèle à la branche initiale.

Avec l’émergence du domaine du Machine Learning les formations en mathématiques se diversifient. De nombreuses formations axées sur la Data Science voient le jours : création du master IASD (en alternance) à l’Université Paris-Dauphine avec de nombreux cours en informatique et en mathématiques. Cette formation a pour but de former les futurs Data Scientist pour de grandes entreprises internationales (Google, Facebook, Criteo…).

Pour rester compétitif sur le marché ces formations doivent s’adapter constamment, notamment en modifiant le contenu de leurs cours.